Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 20:51

 

Parce que la liberté d'expression est une notion démocratique fondamentale, et la liberté de presse un principe non négociable, en soutien aux caricaturistes danois qui ont dû faire face à des réactions de haines inouïes mais peu surprenantes et en espérant que ce symbole de la liberté ne soit pas oublié, je rends ici un hommage à ces fameuses caricatures qui ont fait couler beaucoup d'encre en 2005, en espérant ne pas être le dernier à le faire.

Ces caricatures ne sont certes pas toutes bonnes d'un pur point de vue artistique (bien que ce soit une notion très subjective...), cependant, ne serait-ce que par principe, il est hors de question de les laisser de coté. Symbole s'il en est du manque de réceptivités de certaines communautés, preuve s'il en faut que l'on est loin d'une laïcisation généralisée de l'islam pourtant nécessaire à une meilleure intégration dans les sociétés modernes des musulmans (cf article précédant).

 

Ce qui me fait rire, c'est que certains fondamentalistes, au nom de la liberté de culte, s'offusquent dès lors que l'on critique le port du voile intégral (interdit en Belgique, premier pays au monde à promulguer une loi en ce sens) ou certaines autres pratiques tout aussi archaïques d'une frange de l'islam. Et ces mêmes fondamentalistes s'offusquent d'autant plus dès lors que l'on ose, au nom de la liberté d'expression, publier quelque chose qui ne leur plaît pas. Savez-vous que certaines firmes ont lâchement pris leurs distances avec le Danemark dans les pays musulmans pour éviter des ennuies? Je trouve que l'on n'a pas à se laisser dicter notre conduite par des principes religieux, lesquels sont du domaine privé. Je dirai également que ce n'est pas la représentation du prophète qui est interdite (ou du moins elle l'est selon certaines obédiences islamiques, mais pas toutes, et en tout cas certainement pas via le Coran), mais celle d'Allah. D'ailleurs, les représentations de Mahomet dans l'art islamique sont nombreuses et même assez généralisée au moins jusqu'au XIIIe siècle, et de même une version dessinée du coran est parue dans certains pays arabes sans susciter de condamnation. Et quand bien même, l'une des caractéristique d'une loi islamique est qu'elle ne s'applique en aucun cas à un non-musulman (cf la chariah). Et si l'on parle de respect... je dirais qu'il est curieux de voir des réactions pour le moins violentes à des accusations indirectes de violence. Rien ne justifie pareille haine.

Encore une fois, il faut éviter les amalgames et mélanger islam et terrorisme. Mais il faut reconnaître que pas mal de violences sont faites au nom de l'islam, ce que dénoncent certaines caricatures. Voici quelques unes des réactions qu'il peut y avoir lorsque certains musulmans se sentent insultés.

 

Je l'ai déjà dit, la qualité purement artistique de certaines caricatures laisse à désirer, et je n'ai aucun désir de les publier ici, d'autres l'ont largement fait par le passé. Cependant, parmi les réactions qui ont suivi, toutes n'ont pas été violentes: et les caricatures en ont entraîné d'autres, lesquelles sont pour certaines franchement marrantes. J'ai donc l'intention d'en mettre ici quelques-unes qui m'ont plu, autant pour changer un peu de registre que pour dénoncer un fait que je trouve révoltant, à savoir le manque d'ouverture de certains.

Je tiens à préciser par ailleurs que les images ont été trouvées via google, je n'ai aucun lien avec les sites sur lesquels je les ai trouvées. Je ne serais pas surpris d'apprendre que l'un ou l'autre soit affilié à l'extrême-droite, ce qui n'est absolument pas mon cas.

 

caricature-X.JPG

caricature-IX.jpg

caricature-VIII.jpg

caricature-VII.jpg

caricature-VI.jpg

caricature-V.jpg

caricature-IV.jpg

caricature-III.jpg

caricatures-II.jpg

.caricature-I.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Altshift 23/10/2010 09:02



Tiens, j'étais persuadé avoir posté un commentaire ici ! J'ai dû faire erreur… zut, il va falloir que je le récrive. 



sonata 23/10/2010 12:10



Si si, vous avez posté, mais ayant passé la soirée avec ma fiancée, je n'étais pas disponible pour le valider ;)


Je vais le faire de ce pas, et y répondre par la même occasion. Bonne journée!



Altshift 22/10/2010 12:16



OUi, il ne me semble pas que les choses soient aussi simples… liberté d'expression, liberté de la presse… certes sont des valeurs occidentales quoi qu'au niveau de la liberté de la presse, la
France ne semble pas très bien placée dans ce domaine selon reporter sans frontière). 


En tant que valeurs occidentales, on aurait des difficultés à les décréter valeurs universelles, quelles que soient sa propre opinion, ou ses propres aspirations à sujet… les imposer comme telles
serait, ou pourrait passer pour un volonté impérialiste, ou une volonté de durcir les conflits latents avec des groupes pour qui la priorité ne serait pas celle de la liberté d'opinion.


La presse occidentale, "librement" a dénoncé, et passé en boucle les accès de violence des foules musulmanes, foules dont l'attention a été attirée sur ces caricatures par des leaders d'opinion
qui n'en ont probablement rien à secouer que Mahomet soit représenté ou même caricaturé par la presse occidentale.


Or, de la même manière que des "extrémistes" manipulent les croyants musulmans en vue de diaboliser l'occident, la propension de certains de certains occidentaux à sur diaboliser l'islam, à
assimiler croyants et extrémistes, n'est-elle pas quelque peu dangereuse ? L'histoire récente a montré que cette diabolisation à caractère religieuse n'était qu'un prétexte pour certaines
compagnies occidentales à s'approprier les richesses du sous-sol de régions qui, comme ça tombe bien ! n'ont pas tout à fait la même culture religieuse… L'iraq était bel et bien une république
laïque, même les media ont voulu démontrer qu'il s'agissait d'une dictature… dictature désigné comme telle par Bush et ses alliés du pétrole ? quelle garantie de bonne foi… bref, Pousser
l'occident à entrer en guerre contre l'Iraq, sur des motifs mensongers, mais principalement parce que pétrole étant nationalisé, il ne pouvait guerre profiter aux multinationales, ne
constituait-il pas un pas vers le durcissement des positions, un encouragement à enfermer les populations locales dans une image de sauvage islamistes ?


Wikipédia définit ainsi le Jyllands-Posten, qui a publié ces caricatures :  « Jusqu'en 1938 il soutenait officiellement le Parti conservateur. Dans les années 1920 et 1930 le journal exprimait des opinions positives sur
plusieurs partis et régimes fascistes européens. Depuis la
rupture avec ce parti, le journal se définit comme indépendant de droite. Le journal est aujourd'hui de tendance libérale-conservatrice. »


Ne peut-on
déduire que l'idéologie passé et actuelle que véhicule ce journal dans lequel l'une des caricatures de Mahomet représentait une bombe dans le bandeau du prophète a effectivement pour but
d'accroître les tensions entre peuples, sous un prétexte religieux, pour favoriser encore la prise de contrôle par l'économie occidentale de toutes les richesses ?


Ce quotidien
n'aurait-il pas été le premier à dénoncer  et faire interdire une affiche de cinéma représentant le christ en croix vêtu d'un drapeau américain ?


Dans ce cas dans
bien d'autre, la défense de la liberté de la presse ou de la liberté d'expression semble servir de simple argumentaire à la diabolisation de l'Islam ses défenseurs, même s'il sont sincères,
s'alliant ainsi à la défense des intérêts des multinationales du pétrole et de la chimie, en entretenant cette diabolisation et les manipulations d'opinions.


Le commerce
totalitaire s'embarrasse rarement  de principes politiques ou religieux, sauf quand ces principes l'empêchent de se dérouler uniquement uniquement suivant ses propres règles… là, évidemment
tout argument est bon à prendre et diffuser pour déprécier l'ennemi du commerce qui aurait eu l'impudence de nationaliser les richesse locales.


Si les
états-unis n'étaient pas aussi préoccupés par l'Afghanistan ou l'Iraq, il y a fort à parier qu'on verrait rapidement, comme par le passé, s'installer des dictatures en Bolivie, au Vénézuela, et
dans quelques autres pays d'Amérique latine où des milices contre-révolutionnaires (anti-communistes) sont toujours entretenues par quelques lobbies pétroliers.



sonata 23/10/2010 14:05



je comptais vous répondre ici, finalement ma réponse est un article car elle est plutôt longue et je crois digne d'intérêt vu les nombreux points que vous soulignez à juste titre et auxquels il
convient de répondre.


Bien à vous.



Présentation

  • : Sonata
  • Sonata
  • : Tout simplement quelques pages pour présenter mes points de vues et opinions sur divers sujets, tant du domaine historique que politique à ma modeste échelle.
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories