Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 12:09

 

En complément des articles sur les génocides, voici vu sur le site de la RTBF une actualité annonçant la création au niveau européen d'une banque de donnée regroupant les informations concernant la Shoah, dispersées entre une vingtaine d'institutions d'une douzaine de pays, dont Israël. Cet outil est baptisé Ehri, soit European Holocaust Research Infrastructure.

 

Il sera sans nul doute intéressant de jeter un coup d'œil aux réactions à cette annonce. On se souvient bien entendu de Dieudonné, parlant à ce sujet de « pornographie mémorielle », et des multiples négationnistes gravitant autour, dont le plus fameux, l'infâme Faurrisson. Nul doute que ce type de propos va encore fleurir dans les semaines à venir, surtout en cette période assez tendue que vit Israël actuellement. Il suffit de voir sur n'importe quel site internet une information avec une simple mention à un juif pour que surgissent des commentaires plus que critiques voire largement antisémites... preuve s'il en faut que rappeler la Shoah n'est justement pas superflu comme l'affirment bon nombre.

 

La Shoah n'est pas un phénomène unique dans le sens où il y a eu d'autres exterminations planifiées et exécutées aussi froidement, comme j'en ai déjà parlé, mais elle est remarquable dans la mesure où elle s'est déroulée selon un processus industriel, mobilisant une part non négligeable d'une des plus grandes économies mondiales. Elle a été pensée méthodiquement pour une efficacité optimale à coté de laquelle le génocide du Rwanda par exemple fait figure d'amateurisme. Et il est à noter qu'en plus de cela, elle constitue le plus grand génocide officiellement reconnu de l'histoire d'un simple point de vue quantitatif, avec 6,5 million de morts. D'autres évènements « ont fait mieux », mais sans être reconnus comme étant génocidaires car basés sur d'autres critères que la race ou la religion.

 

La création de cette base de données poursuit deux buts: d'une part un accès facilité aux étudiants et autres chercheurs, d'autre part elle devrait permettre à des familles concernées de retrouver la trace de leurs parents victimes des nazis.

 

Affaire (et surtout réactions) à suivre donc.

Partager cet article

Repost 0
Published by sonata - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Sonata
  • Sonata
  • : Tout simplement quelques pages pour présenter mes points de vues et opinions sur divers sujets, tant du domaine historique que politique à ma modeste échelle.
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories