Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 22:34

 

Il y a environ 6 mois, un accord de partenariat a été conclu entre Facebook, leader des groupes sociaux et Wikipédia, leader des groupes à vocation informative (puisse qu'il faut bien lui donner un qualificatif) sur le net. Ça a été assez discret, et à vrai dire peu de gens s'en sont rendus compte. Pour moi, ça ne m'étonne pas trop, les deux étant dans l'air du temps, une sorte d'effet de mode pourrait-on dire.

 

Je me rends compte que je n'ai jamais eu l'occasion de parler de Facebook jusqu'à présent sur ce blog, aussi serait-il bon avant de poursuivre que je développe mon avis à ce sujet. Histoire de ne pas être qualifié d'affreux technophobe archaïque, j'aime autant dire tout de suite que je ne condamne certainement pas Facebook en bloc (je serais mal placé vu que j'y ai un compte...). Je considère qu'il s'agit d'une sorte de nouvelle forme de média, qui peut même être fort utile si employé à bon escient. Je ne veux pas dire que c'est pratique pour retrouver de vieux copains que l'on a perdu de vue, étant donné que je n'en ai rien à foutre (après tout, si on se perd de vue ce n'est pas pour rien...). Par contre, pour organiser une manifestation ou une activité de groupe quelconque, ce peut-être utile. Utile aussi pour organiser divers groupes de pression. Pour preuve de l'importance que cela peut avoir, ça devient presque incontournable pour un homme politique. La famille royale anglaise elle-même vient de lancer son profil cette semaine, c'est dire! Signe que les temps changent... Facebook n'est cependant pas dénué de danger, mais la plupart des soucis proviennent d'un mauvais usage. L'étalage sans aucune précaution de sa vie privée sur le net, aux yeux de tous, n'est pas sans risque. Avoir une confiance trop grande là-dedans peut se payer cash, et certains en ont fait l'amère expérience, que ce soit en perdant leur emploi après avoir publié des photos de soirées prises lors de congés maladie ou en s'étant fait cambriolé pour avoir donné des informations sur de futures vacances. D'une manière générale, ce qui peut s'avérer utile est en pratique souvent détourné pour un usage peu prudent, par des adolescents inconscients mais également pas un nombre croissant d'adultes parfois pas beaucoup plus matures. En pratique, il s'agit ni plus ni moins que d'une mode, bien dans l'aire du temps. Certes pratique dans certain cas, mais non dénuée de défaut.

 

Ce qui lui donne un point commun avec Wikipédia, du moins si l'on regarde l'aspect populaire. Quelque chose sensé à la base rapprocher les gens, mais qui symbolise tous les excès que l'on peut trouver dans nos sociétés d'aujourd'hui, et en particulier des pensées très populaires, mais pas forcément saines. D'une part l'exposition de tout, y compris ce qui fait normalement partie de la sphère privée permettant de se donner l'illusion que l'on compte plus qu'en réalité, d'autre part un système qui nous fait croire que tous nos avis se valent, et méritent de faire partie du savoir. Bref, quelque chose d'étrangement similaire entre ces deux sites extraordinairement populaires sur le net.

 

Dès lors, quoi d'étonnant à ce qu'un partenariat vienne rapprocher ces deux sites? Ce partenariat autorise en fait Facebook à réutiliser une partie du contenu de Wikipédia, sur des pages de « fan », en considérant Wikipédia comme étant une marque (tien donc, ça fait étrangement commercial ça, pour une association sensée être philanthrope voire humaniste!). Une page « communauté » permet de se voir associé l'un ou l'autre article de Wikipédia en rapport avec le thème de la communauté et accessible directement à partir de Facebook.

 

Bref, après divers accords avec google, le géant des moteurs de recherche pour le meilleur et pour le pire, voilà encore une association qui permettra surtout à Wikipédia d'asseoir son statut actuel, de prendre de l'importance et de consolider sa position. Une recherche google débouche déjà à tous les coups sur un article wiki, maintenant une page de fans sur Facebook fera de même, histoire de populariser encore plus le système. Cela ne le rendra pas meilleur tout autant. Tout au plus la pieuvre va-t-elle encore s'étendre. Je ne pense pas que l'on puisse s'en réjouir, sachant qu'elle affiche clairement son ambition d'enterrer toutes les encyclopédies « concurrentes », en fait les vraies, de qualité.

Partager cet article

Repost 0
Published by sonata - dans wikipédia
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Sonata
  • Sonata
  • : Tout simplement quelques pages pour présenter mes points de vues et opinions sur divers sujets, tant du domaine historique que politique à ma modeste échelle.
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories