Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 21:56

 

Récemment, le prix Gottlieb Duttweiler 2011, vient d'être décerné à ce cher Jimmy Wales pour « sa contribution à la démocratisation de l'accès au savoir ». Comme nous allons le voir, les choses ne sont pas toujours claires pour tout le monde...

 

Tout d'abords, ce prix est décerné par une association suisse de « penseurs », fondée par un industriel du même nom il y a une cinquantaine d'années. Par ailleurs, Gottlieb a également fondé un parti politique d'obédience libérale, ainsi qu'une coopérative active dans le marché de la grande distribution en Suisse, avec d'ailleurs une position dominante. On ne s'étonnera donc pas qu'une association fondée par un tel personnage récompense Jimmy Wales, symbole s'il en est du libéralisme. Et à fortiori, on ne s'étonne pas non plus que la récompense ait un rapport avec wikipédia. Ceci dit, loin de moi l'idée de ternir l'image d'une association, simplement je me permets de souligner un fait qui mérite de l'être.

 

Ceci dit, regardons l'article. Comme je le disais, certains rédacteurs n'ont pas beaucoup de notions concernant le vocabulaire et les concepts qu'ils emploient ou en tout cas ne les maîtrisent pas. Pas étonnant alors que nous ne soyons pas sur la même longueur d'onde. La première citation reprise concernant la démocratisation de l'accès au savoir n'est déjà pas exacte. D'une part, parce que ça dépend vraiment de ce que l'on inclut dans le mot « savoir ». D'autre part, parce que Wales permet plus qu'un accès au savoir; il permet sa rédaction, par tout le monde, faisant fis des compétences de tout un chacun, avec le résultat que l'on sait. Je l'ai déjà dit: l'accès au savoir est une nécessité démocratique, par contre sa rédaction libre par tout le monde n'est pas souhaitable. A vrai dire, ça entraîne des dérives largement anti-démocratiques, en formant par exemple une superbe tribune aux fascistes en tout genre. On parle aussi dans l'article d'une « ère dans l'économie des médias ». Je ne vois pas pourquoi on devrait s'en réjouir. En quoi « économiser des médias » serait-il bon? Cela signifie-t-il que l'on peut se passer des médias, et qu'il faudrait le souhaiter? Certainement pas. Par contre, l'appellation média est bien trouvée; finalement, c'est à cela que se résume wikipédia: une source d'informations, mais sûrement pas l'encyclopédie qu'elle prétend, pour les raisons que l'on a déjà vues.

 

Le paragraphe suivant est marrant: un beau condensé de conneries et de non-sens. « Grâce à son indépendance et à sa neutralité, Wikipedia jouit d'une grande acceptation et d'une importante crédibilité ». L'indépendance est toute relative, quand on voit l'infestation du site par tous les groupes de pression possibles et imaginables. La neutralité ne fait que permettre cette infiltration; c'est l'une des causes du pourrissement de wikipédia, et n'est donc certainement pas à louer. L'acceptation, sans nul doute. Par une certaine majorité. Majorité formée par toute une frange populaire, recherchant des informations diverses et variées si possible de la façon la plus simple et la plus rapide possible (mais pas en cherchant la qualité), et malheureusement facilement influençable intellectuellement parlant. Mais en tout cas, majorité dont sont absents la plupart des penseurs, intellectuels, scientifiques, bref la plupart des gens capables d'ouvrir les yeux et d'exercer leur esprit critique. Par conséquent, la crédibilité du site est sujette à caution, contrairement à ce que sous-entend l'article (et l'association concernée).

 

On insiste ensuite sur le fait que wikipédia et Wales ne tirent aucun bénéfice pécunier de tout ça, et l'on conclut avec force sophismes que par conséquent il s'agirait d'une idée humaniste, ou en tout cas que Wales croit « au bon dans l'être humain ». Possible. Mais il n'existe pas que ces deux possibilités (argent d'un coté, grandeur d'âme de l'autre). Il existe aussi par exemple la célébrité, et tout ce qu'elle a de grisant. Et un certain pouvoir qu'elle apporte. Or, nul ne peut nier que Wales a fait une « bonne  affaire », même si elle n'est pas d'ordre financier, en fondant son site. Connu, voir adulé, il est tout fait possible qu'il se sente grisé et que l'humanisme supposé du monsieur n'ait rien à voir là-dedans. L'humilité en tout cas est absent de sa personnalité, comme le prouvent ses discours, donc certains se réjouissent ouvertement de la perte d'engouement que rencontrent les autres encyclopédies depuis la création de wiki. Je pense personnellement qu'un humaniste digne de ce nom ne serait pas animé par un tel esprit de concurrence, et au contraire verrait les diverses encyclopédies marcher côte à côte et non « se faire la guerre ». Or, Wales se félicite d'écraser les encyclopédies (les vraies!), en bon homme d'affaire égocentrique qu'il est, et qu'il a toujours été. Est-ce cela que l'on récompense aujourd'hui?

 

Enfin, et comme pour démontrer le supposé sérieux et l'importance de cette récompense, on dit ensuite que ce prix a déjà été décerné à des prix Nobel de la paix. Grand bien leur fasse, mais ce n'est en rien un gage de qualité et de sérieux quand on voit la farce qu'est le Nobel de la paix, qui est tout sauf neutre politiquement parlant, et récompense un peu n'importe qui. Rappelons qu'à coté d'un Mendela, méritant entre tous, se trouve par exemple Yasser Arafat, lequel a cautionné des actes terroristes visant des civils innocents. Ou plus récemment, Barack Obama, avant même qu'il ne mette en œuvre la moindre politique (et rétrospectivement, il est jusqu'à présent très loin d'être à la hauteur des espoirs placés en lui, et rien n'indique qu'il mérite d'être récompensé pour une hypothétique œuvre en faveur de la paix qui à ce jour est inexistante!).

 

Bref, nous avons là un prix Gottlieb à deux balles, récompensant un pauvre type. Et pendant ce temps-là, les idiots s'en réjouissent et applaudissent!

Partager cet article

Repost 0
Published by sonata - dans wikipédia
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Sonata
  • Sonata
  • : Tout simplement quelques pages pour présenter mes points de vues et opinions sur divers sujets, tant du domaine historique que politique à ma modeste échelle.
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories