Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 22:08

 

En réponse à un commentaire laissé sur cet article.

 

Bonjour, concombre. Tout d'abords je suis désolé pour le retard, mais étant en pleine session d'examens je manque de temps pour répondre aux commentaires. Je vous remercie de votre avis concernant mon blog, ça fait plaisir. Ceci dit, notez qu'il ne se limite quand même pas aux critiques de wikipédia. Fort heureusement, ce n'est pas mon principal sujet d'intérêt!

 

Je ne vois pas pourquoi je vous rangerais parmi les maniaques: votre avis me semble posé et argumenté, (ce n'est pas toujours le cas avec d'autres personnes que l'on peut croiser) et l'on peut tout à fait être entre désaccord sans pour autant se crêper le chignon et en gardant un certain respect.

 

Pour la comparaison entre encyclopédies sérieuses et wikipédia, il est clair qu'aucune publication, fût-elle en 20 volumes, ne peut aborder l'ensemble des connaissances connues dans le détail. D'ailleurs, aucune ne le revendique, et lorsque l'on se penche sur quelque chose de plus spécifique, mieux vaut se tourner vers une littérature spécialisée. On quitte là le rôle d'une encyclopédie. Cependant, aucune encyclopédie, à ma connaissance en tout cas, n'est aussi incomplète que wikipédia ne l'est en ce qui concerne les sciences humaines, et les informations qui s'y trouvent sont rarement vides de sens, contrairement à ce qui est courant sur wikipédia. Pour ma part, lorsque je me tourne vers une encyclopédie pour aborder un sujet (ce qui est son rôle), je suis pleinement satisfait par Britannica, même si elle n'est ni parfaite ni exemptes d'erreur. Il y a cependant un monde entre elle et Wikipédia... Et pour leurs fiabilités respectives, même l'étude de Nature, conçue manifestement pour avantager wikipédia, recensait 30% d'erreur en plus sur cette dernière. Sur wikipédia, pratiquement chaque article compte des erreurs, ce qui n'est pas le cas avec Britannica, même s'il est vrai que cette dernière n'est pas non plus fiable à 100%, comme aucune publication d'ailleurs.

 

Vous dites concernant wikipédia, que l'on voit que c'est mauvais (sous-entendu, si on le voit, aucun danger car on sait qu'il faut prendre les choses avec du recul). C'est vrai pour une personne ayant un minimum d'esprit critique et capable de faire la part des choses comme cela semble être votre cas (et je pense en faire partie), mais je doute qu'un gosse, nourrit avec internet depuis son enfance et n'ayant jamais mis les pieds dans une bibliothèque municipale soit à même de faire la distinction. Et malheureusement, ce n'est pas rare... Il y a là un problème d'éducation, d'où une mise en garde nécessaire à l'égard de wikipédia.

 

Vous remettez ensuite en question l'aspect pédagogique d'une encyclopédie. Je pense qu'il faut voir de quel genre d'encyclopédie on parle, et notre différence de point de vue vient sans doute en partie du fait que nous ne parlons pas exactement de la même chose justement. S'il s'agit d'un ouvrage généraliste (ce que j'entends par encyclopédie), alors l'aspect pédagogique est indispensable, étant donné que l'on vise un public le plus large possible. On est bien obligé de vulgariser un minimum, ce qui par ailleurs est un exercice difficile: rares sont les publications ou les émissions télévisées qui soient à la fois exemptes d'erreur et abordables. Maintenant si l'on parle d'encyclopédie spécialisée, alors là c'est autre chose. Il est clair qu'une personne se tournant vers un domaine bien précis aura en général des connaissances basiques dans ce même domaine, et pourra donc privilégier l'exactitude et la profondeur à la facilité de compréhension. Vous donnez en exemple les mathématiques. Je dispose pour ma part d'une encyclopédie de l'écologie et des sciences de l'environnement qui, si elle est spécialisée et fort complète, n'en est pas moins facilement abordable par un non biologiste. Comme quoi, on peut, même si c'est difficile, combiner les deux. Mais encore une fois, une encyclopédie n'est, par définition, pas limitée à un domaine. Et à l'inverse, lorsque l'on cherche à approfondir un sujet, c'est que l'on possède déjà les bases requises, et que par conséquent l'on peut se passer de l'aspect pédagogique de l'encyclopédie (du moins dans une certaine mesure, entendons-nous bien).

 

Maintenant en revenant à wikipédia, vous abordez les articles de qualité, seuls à même selon vous de remonter le niveau. Le problème, c'est que les articles « de qualité » ou autre label ont une qualité justement très variable. Certains sont tout à fait corrects, d'autres ne sont qu'une succession de faits bruts sans aucune analyse, et c'est malheureusement trop fréquent. Quand je vois qu'un des critères est d'avoir une centaine de sources, je m'interroge quand même. On ne juge pas la valeur d'un article à sa longueur, et l'on peut trouver de petits articles concis tout à fait valables tandis que d'autres, soit-disant de qualité sont indigestes. Vous même parlez du grotesque des votes. J'en ai déjà parlé également, et c'est l'exemple même d'application bêtes de règles bureaucratiques.

 

Notez qu'il y a là une différence essentielle de conception entre la wikipédia anglophone et son homologue francophone: alors que sur la première on privilégie la facilité de lecture en présentant les sujets de manière concise, quitte à approfondir dans des articles annexes, sur la seconde on a tendance à pondre des articles à rallonge qui sont fastidieux à la lecture. Et, d'une manière générale, la qualité de l'anglophone est bien supérieure, quel que soit le sujet. C'est également à rapprocher du fait que dans bien des domaines, la plus grosse partie des publications se fait dans la langue de Shakespeare. Et notez bien par ailleurs que les articles dits « de qualité » ne sont de toute manière pas très nombreux. Si à ceux-là vous enlevez tout ce qui touche aux sujets populaires, certes intéressants mais à distinguer du savoir en lui-même, vous obtenez au final un contenu bien pauvre. Du moins en langue française.

 

En conclusion, wikipédia est-elle sauvable? J'en doute, car personnellement je ne crois pas en ses principes fondateurs, en tout cas vu la façon dont ils sont appliqués. Ils restent à géométrie variable, ce qui laisse la porte ouverte à tous les excès, ce dont savent très bien profiter certains. Et entre temps, il ne faut pas oublier qu'une sorte de caste formées par les administrateurs et autres bureaucrates s'est formée, rajoutant une couche de problèmes non négligeable. Est-elle à rejeter totalement sans aucune concession? Non plus, mais je n'ai jamais prétendu le contraire. Simplement il faut s'en servir précautionneusement, et elle est loin d'être valable pour tout. Mieux vaut la prendre d'une manière générale avec des pincettes, ça permet d'éviter des surprises. Enfin, j'ai personnellement un problème avec l'appellation encyclopédie, pour les raisons déjà citées.

Partager cet article

Repost 0
Published by sonata - dans wikipédia
commenter cet article

commentaires

alithia 15/01/2011 13:44



Permettez-moi de m'inscrire en faux sur deux points soutenus par votre correspondant


 


- s'il y a des erreurs sur wikipedia on le voit : Faux


 


D'abord il n'y a pas que des erreurs, ce qui ne serait encore pas trop grave comparé au problème principal, à savoir qu'il y a de nombreux articles biaisés, partisans , rédigés par des illuminés
tenant de thèses irrationnelles et/ou d'une version complotiste de l'histoire, et par des gens d'extrême-droite qui infléchissent lourdement le sens de certains articles.


 


L'inflexion partisane de certains thèmes est une caractéristique de wikipedia qui l'invalide en tant qu'encyclopédie car une encyclopédie doit être fiable autant qu'il est possible car
elle s'adresse à des gens qui ignorent, au moins partiellement, le sujet qu'ils consultent.


 


voir par exemple  comment l'extrême-droite infiltre wikipedia : un exemple
l'article Darwin



  Et cette explication à un wikipédien http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-15756121-6.html#comment74668981


 


 


Et qui s'en aperçoit et peut s'apercevoir qu'il s'agit de versions biaisées, orientées ? Ceux qui ont la formation et la culture sufisante. Les autres non. Comme l'a justement expliqué Umberto
Eco confirmant ce que j'écris, même si les wikipédiens font dire à Eco le contraire de ce qu'il signifie, en une belle déformation qui ressemble à une manipulation. En cela wikipedia  est à
la fois dangereuse et élitiste.


 


- une encyclopédie ne serait pas une publication de vulgarisation à visée pédagogique. Faux.


 


Il ne sert à rien de nier sa définition en invoquant des encyclopédies spécialisées, telles les encyclopédies de maths par exemple qui sont réservées aux mathématiciens car illisibles par les
autres, non spécialistes.


 


L'argument est fallacieux pour wikipedia qui se présente comme une encyclopédie générale et non comme une encyclopédie de maths (pour sauver les articles de maths qui effectivement ne sont pas
écrits pour être lisibles apr des non psécialistes car il leur manque la dimension de l'histoire et de l'épistémologie, les rendant au final mauvais car inutiles).


 


voir par exemple


observation et analyse critique de wikipedia par un universitaire de
Berkeley (USA)


 


Concombre est souvent venu sur mon blog et je lui ai expliqué longuement, mais il a du mal à admettre, comme tous les wikipédiens, qu'une encyclopédie est une oeuvre de vulgarisation qui doit
donner des garanties de fiabilité et d'exactitude à ses lecteurs comme le font les vraies encyclopédies de qualité telle l'Universalis -qui n'est pourtant pas parfaite et est certainement
perfectible mais néanmoins peut être placée  sur les sommets comparée au niveau de wikipedia, hormis quelques exceptions de bons articles. Mais  ces bons articles n'étant pas plus
visibles que les autres, les pires et les exécrables car il n'y a aucune hiérarchisation, noyés dans la masse ils sont de peu d'utilité et de fait, il se trouve que les meilleurs articles ne sont
pas consultés.


 


On n'en aura jamais fini de répéter des choses assez élémentaires.


 


 



sonata 18/01/2011 13:59



J'aurais bien répondu de manière plus complète à votre commentaire Alithia, mais le temps me manque décidemment pour l'instant. Qui plus est, pas grand chose à ajouter à votre avis qui rejoint le
mien.


Tout au plus peut-on dire qu'il y a encyclopédie et encyclopédie, et qu'un site se prétendant "encyclopédique" populaire se doit au minimum d'être accessible et pédagogique, ce qui n'est bien
entendu pas le cas des ouvrages spécialisés et les en distingue.



Présentation

  • : Sonata
  • Sonata
  • : Tout simplement quelques pages pour présenter mes points de vues et opinions sur divers sujets, tant du domaine historique que politique à ma modeste échelle.
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories