Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 21:36

... après une longue absence. Ayant eu d'autres obligations et priorités, j'ai manqué du temps nécessaire au suivi de ce blog. Cependant, les diverses demandes insistantes de plusieurs de mes connaissances qui souhaitaient me voir reprendre ce travail m'ont convaincu de reprendre ma tâche!

 

Je n'aurai sans doute pas le temps de suivre un rythme soutenu comme ce fut le cas en décembre et janvier. Cependant, je pense pouvoir publier de temps à autres des réflexion et des commentaires concernant l'actualité. Ce ne sont pas les idées qui manquent, mais hélas le temps risque de faire défaut pour satisfaire ne serait-ce que la moitié de ces mêmes idées! Il est dommage que le blog ait été inactif ces derniers mois, car j'aurais eu beaucoup de choses à dire sur le printemps des peuples arabes par exemple... Mais bon, mieux vaut tard que jamais, même si une analyse de ma part en ce moment sentirait probablement le réchauffé au vu des larges commentaires déjà publiés dans la presse.

 

Je signale au passage que divers commentaires en attente de modération ont disparu, sans doute à cause de l'inactivité prolongée du blog. Il est bien entendu qu'aucun avis, et certainement pas s'il est contraire au mien, n'est censuré, sur quelque sujet que ce soit (sauf peut-être des commentaires d'insultes, mais c'est heureusement assez rare).

 

Voilà, ceci étant dit, il ne me reste qu'à vous souhaiter bonne lecture!

Repost 0
Published by sonata - dans Divers
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 22:18

Juste une petite parenthèse entre deux examens, à l'attention de ceux qui, comme moi, s'intéressent au cerveau et à son fonctionnement mais n'en sont encore qu'aux bases et recherchent à approfondir leurs connaissances.. Etant étudiant universitaire en sciences biomédicales, j'étudie cette année la neurophysiologie, avant de me plonger dans la neuroanatomie l'an prochain. Ces matières sont dispensées à l'Université de Mons par le professeur Emile Godaux, neurologue, récompensé à deux reprises par l'Académie de médecine de Belgique.

Or, il se trouve que monsieur Godaux a écrit plusieurs livres sur ce sujet plus qu'intéressant. Je suppose que toute personne scientifique ou non ayant un minimum de curiosité ne peut que s'interroger sur la façon dont des réactions purement physiologiques liées à des échanges d'ions par exemple peuvent se traduire par des pensées plus complexes les unes que les autres. Pensez donc: votre intelligence, les sentiments que vous ressentez, les émotions que vous exprimez trouvent leur explication dans les mécanismes cérébraux. Et s'il est bien un domaine de la médecine, avec l'oncologie, qui a encore des secrets à révéler, c'est celui-là.

Il est impossible de comprendre quoi que ce soit à ce niveau sans posséder de sérieuses bases en biologie. Les livres dont monsieur Godaux est l'auteur tentent cependant de contourner l'obstacle, et parviennent à rendre relativement accessibles des sujets qui pourtant demeurent complexe. En ce sens, son travail est remarquable. On ne peut pas réellement parler de vulgarisation, car il est loin de simplifier le fond des choses, mais sa façon de les présenter permet à un maximum de gens de les appréhender, et ce pratiquement sans pré-requis et bien évidemment sans diminuer l'intérêt que l'on y porte.

Trois ouvrages sont à retenir. Le premier simplement appelé « le cerveau » au format poche, présente le cerveau en lui-même d'une manière générale et permet de survoler le sujet. « Cent milliards de neurones » approfondi déjà pas mal en se penchant sur des processus cognitifs comme la mémoire, le langage, la perception ou la pensée. Quant à l'explication neurophysiologique proprement dite, elle est expliquée largement dans « Les neurones, les synapses et les fibres musculaires », livre autrement plus imposant.

Comme je l'ai déjà dit, l'ensemble est très abordable et s'adresse à des lecteurs curieux mais qui n'ont pas nécessairement reçu une formation scientifique rigoureuse et approfondie. L'auteur parvient magistralement à nous communiquer son enthousiasme, enthousiasme bien réel chez lui! Il est rare d'être confronté à l'université à un professeur aussi bon pédagogue et qui se soucie autant de la bonne compréhension du cours qu'ont ses élèves. Il est également très théâtral et ne manque pas d'humour, ce qui transparaît via sa plume. Bien entendu, les livres ont déjà quelques années, mais ils ne sont pas obsolètes pour autant car ils restent assez généraux, et si la compréhension que l'on a des mécanismes ultra-précis a bien entendu évoluée, on n'en est pas là ici.

Bref, à consommer sans hésitation ni modération!

Repost 0
Published by sonata - dans Divers
commenter cet article
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 19:41

 

Et voilà, nous y sommes. Le cauchemar de tous les étudiants. Or, comme il se trouve que je suis étudiant, je suis directement concerné, et c'est pourquoi je le signale ici en passant: depuis ce week-end a débuté le blocus en vue de la session d'examens de janvier.

 

Il va sans dire que pour le coup j'aurai du mal à poursuivre le blog de manière aussi poussée que ces deux derniers mois. C'est dommage, j'ai quelques idées d'articles (à vue de nez une dizaine), mais il faudra attendre le 28 janvier (date de la délivrance) pour les voir fleurir. Surprise donc!

 

En passant, je n'aurai pas non plus le temps de répondre aux commentaires. Je vais donc les publier tels quel. Ceci dit, je les lis quand même... mais je crains de ne pouvoir faire plus pour le moment. Je pense en particulier aux commentaires d'Alithia qui sont toujours un plaisir. J'avais gardé « en réserve » ceux de la fin de la semaine dernière, pensant les retarder pour pourvoir y répondre, mais même ça m'est difficile tant la masse de travail est impressionnante. Il va de soit qu'il ne s'agit pas de ma part d'une volonté de censure...

 

Bref, ne m'en veuillez pas: ce n'est pas l'envie ou l'intérêt qui font défaut, mais bien le temps, et uniquement cela. Dommage, étant donné que la fréquentation du blog va croissant, et devient même non négligeable...

 

J'en profite également pour souhaiter de joyeuses fêtes (un peu tard pour noël, reste le réveillon de nouvel-an) à tout le monde!

Repost 0
Published by sonata - dans Divers
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 21:16

 

Un (très) petit article article aujourd'hui pour présenter l'un de mes coups de cœur, à savoir un blog que je suis depuis deux ans déjà. Il s'agit de sexactu, qui comme son nom l'indique, s'intéresse au sexe en tant que « partie » non négligeable de notre société. Le sujet y est abordé sans tabou, mais sans aucune vulgarité, et au final on peut y trouver pas mal d'informations intéressantes.

 

Ce blog est tenu par Maïa Mazaurette, journaliste spécialisée depuis longtemps dans ce domaine, auteur de divers livres sur le sujet et féministe engagée. Mais pas du genre castreuse de mâle, que du contraire, elle n'a de cesse de proclamer son amour pour la gente masculine! Elle a notamment été chroniqueuse chez Playboy et Newlook, et publié divers bouquins consacrés au sexe, qu'ils s'agisse d'essais ou de livres humoristiques, illustrés de façon régulière par Arthur de Pins.

 

Sur son blog, un condensé de pas mal d'actualités paraissant dans diverses revues ou sur des sites internet, souvent l'une ou l'autre étude statistique récemment parue concernant les habitudes sexuelles de telle ou telle frange de la population. Se retrouvent également beaucoup de réflexions de Maïa sur ces mêmes actualités, ou concernant son propre vécu, toujours avec humour. Fréquemment, divers phénomènes de société sont également passés au crible. Je me souviens notamment il y a quelques mois de la manie actuelle du coaching en tout (et en l'occurrence la drague apprise par Sébastien Night, l'un des plus beaux arnaqueurs du web -8 000€ pour apprendre à draguer-), qui s'est faite descendre en flamme.

 

Quant aux visiteurs du blog, loin d'être un ramassis de pervers, ils forment plutôt une intelligentsia, dont les commentaires sont souvent aussi instructifs que les articles en eux-mêmes.

 

Bref, une manière originale d'aborder un thème d'actualité, ce qui n'est pas toujours facile malgré son importance.

Repost 0
Published by sonata - dans Divers
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 17:51

  Probablement l'un des seuls articles personnels que je publierai sur ce blog, car l'étalage de vie privée sur le net me répugne. Cependant, je ne peux m'en empêcher cette fois, simplement dans l'espoir qu'une perte ne sera pas vaine. 

 

« Bonsoir aux quelques amis que j'ai sur facebook. On m'a dit à maintes reprises ces derniers temps que je devais vivre avec mon époque. Laissez moi donc vous dire au revoir de la manière dont celle-ci fonctionne, soit à travers quelques pixels. J'ai appris une mauvaise nouvelle à quelques uns d'entre vous. Ceux-ci comprendront un peu mieux mes choix. Pour ce qui est des autres, et bien, j'imagine que le bouche à oreilles aura lieu mais pour le moment je vais vous fournir une autre explication. Nous nous forçons à vivre dans un monde que nous n'aimons pas. La raison est simple. On se dit simplement que l'on ne peut rien changer. Mais avouez, changer serait renoncer à des choses qui apparemment vous sont devenus indispensables. Mais je ne m'attarderai pas à critiquer une société qui finalement l'est suffisamment même si c'est d'une façon plutôt passive. Non, je viens juste vous signaler qu'en dehors de cet écran qui se tient devant vous, qu'en dehors du plus petit que vous avez dans votre poche, qu'en dehors de tous ses bars dans lesquels on décide de se consumer, et bien votre voisin, dans vos connaissances, dans vos amis, dans votre famille, quelqu'un a peut-être besoin de vous. Il a besoin d'une présence, plus que de mots. J'avais besoin de quelqu'un qui a fait ses choix. Je les comprends, et autant me l'avouer, je suis plutôt fier d'elle. J'espère juste qu'elle n'aura jamais à les regretter. Enfin soit, laissez moi vous remercier. Chacun d'entre vous. Je n'ai pas probablement pas été fort proche de tout le monde mais, vous avez tous d'une certaine façon partagé ma vie. Juste pour ça merci. Je suis content de vous avoir connu. Pour ma part continuer est impossible. J'ai essayé de m'intéresser à la vie comme j'ai pu mais il faut croire que je me suis trompé de valeurs en commençant. J'ai choisi celles qui n'ont plus leur place parmi nous. Alors bon courage pour la suite. Ca ne va pas être facile mais bon, il faut croire que ca ne l'est pour personne. Voici l'horreur de ce monde. Adieu. Je vais boucler la boucle correctement. Enfin, espérons-le. »

Ce texte n'est pas de moi, mais d'une connaissance. Je ne peux pas vraiment parler d'ami, car nous n'étions pas si proches, même si je l'ai tout de même côtoyé de près ou de loin ces 8 dernières années. Le garçon qui a rédigé cela sur facebook s'est donné la mort hier. Anthony Di Tavi fêtait son vingtième anniversaire en ce jour. Si certains de ces proches lisent ceci et en sont choqués, je m'en excuse d'avance. Le but n'est certainement pas de verser dans le voyeurisme, et je ne vais pas leur faire l'insulte de prétendre que c'est « pour ne pas l'oublier », alors que la majorité de mes lecteurs ne l'ont même jamais croisé. Je pourrais dire de son texte qu'il l'a lui-même rendu public en le mettant sur internet et que par conséquent je ne fais rien de plus, mais ce ne serait qu'une piètre excuse ne justifiant en rien cet étalage. Non, pas de ça. Si je le recopie ici, c'est simplement pour perpétuer une part de son message, à savoir « votre voisin, dans vos connaissances, dans vos amis, dans votre famille, quelqu'un a peut-être besoin de vous. Il a besoin d'une présence, plus que de mots. ». On croit toujours que ça n'arrivera qu'aux autres, puis un jour on se prend ça en pleine gueule, on réalise que l'on aurait peut-être dû agir plus tôt. Cela n'aurait probablement rien changé, voilà ce qu'on se dit pour se rassurer, cependant on ne le saura jamais, et maintenant il est trop tard pour se poser la question.

 

Je ne vais pas m'étaler ici sur l'aspect « artificiel » de nos sociétés, où le fait d'avoir des centaines d'amis virtuels cache bien mal la réalité, à savoir la relative pauvreté de ces relations. Si un vrai malêtre peut en découler, cela ne suffit en rien à expliquer une issue aussi terrible, et cette vision est tellement réductrice qu'elle en serait presque caricaturale si elle n'exprimait un aussi profond désespoir de la part d'une personne aujourd'hui disparue. Ce n'est pas aussi simple, et à coté de ça il y a aussi de vraies amitiés, sincères, et des gens réellement bons sur lesquels on peut compter. Personne cependant ne peut lui reprocher cette interprétation, s'il la ressentait tel quel.

 

On ne peut pas supporter seul la misère du monde, mais en posant chacun sa pierre on peut bâtir un édifice solide, par la somme de petits gestes paraissant anodins. Un retour à certains valeurs plus « simples » et moins théâtrales ne serait sans doute pas du luxe. Je crois que c'est le message qu'il aura voulu nous laisser, et le meilleur des hommages que l'on puisse lui rendre est de perpétuer ses paroles au delà de sa mort, en espérant par là même faire en sorte que celle-ci ne soit pas totalement vaine, même s'il s'agit d'une bien maigre consolation n'effaçant en rien pareille perte.

 

Même si ce n'était sans doute pas la meilleure des décisions, je la respecte. Elle a dû lui demander pas mal de courage, et personne ne pourra le qualifier de lâche pour ça. Ce d'autant plus que ses derniers soucis auront été ses proches et leurs douleurs, comme dans un élan d'altruisme final. Ainsi qu'un message d'amour, d'ouverture, et assez paradoxalement d'espoir, comme ultime héritage.

 

Si une chose doit ressortir de cette tragédie, par delà la douleur, c'est bien celle-là: « Il a besoin d'une présence, plus que de mots. ». Parce que l'entraide et l'amour au minimum de ses proches est l'une des choses les plus importantes dans la vie.

Repost 0
Published by sonata - dans Divers
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 12:09

 

En complément des articles sur les génocides, voici vu sur le site de la RTBF une actualité annonçant la création au niveau européen d'une banque de donnée regroupant les informations concernant la Shoah, dispersées entre une vingtaine d'institutions d'une douzaine de pays, dont Israël. Cet outil est baptisé Ehri, soit European Holocaust Research Infrastructure.

 

Il sera sans nul doute intéressant de jeter un coup d'œil aux réactions à cette annonce. On se souvient bien entendu de Dieudonné, parlant à ce sujet de « pornographie mémorielle », et des multiples négationnistes gravitant autour, dont le plus fameux, l'infâme Faurrisson. Nul doute que ce type de propos va encore fleurir dans les semaines à venir, surtout en cette période assez tendue que vit Israël actuellement. Il suffit de voir sur n'importe quel site internet une information avec une simple mention à un juif pour que surgissent des commentaires plus que critiques voire largement antisémites... preuve s'il en faut que rappeler la Shoah n'est justement pas superflu comme l'affirment bon nombre.

 

La Shoah n'est pas un phénomène unique dans le sens où il y a eu d'autres exterminations planifiées et exécutées aussi froidement, comme j'en ai déjà parlé, mais elle est remarquable dans la mesure où elle s'est déroulée selon un processus industriel, mobilisant une part non négligeable d'une des plus grandes économies mondiales. Elle a été pensée méthodiquement pour une efficacité optimale à coté de laquelle le génocide du Rwanda par exemple fait figure d'amateurisme. Et il est à noter qu'en plus de cela, elle constitue le plus grand génocide officiellement reconnu de l'histoire d'un simple point de vue quantitatif, avec 6,5 million de morts. D'autres évènements « ont fait mieux », mais sans être reconnus comme étant génocidaires car basés sur d'autres critères que la race ou la religion.

 

La création de cette base de données poursuit deux buts: d'une part un accès facilité aux étudiants et autres chercheurs, d'autre part elle devrait permettre à des familles concernées de retrouver la trace de leurs parents victimes des nazis.

 

Affaire (et surtout réactions) à suivre donc.

Repost 0
Published by sonata - dans Divers
commenter cet article
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 18:52

 

Il faut croire que l'on ne change jamais vraiment les gens, du moins pas leur personnalité profonde... En tout cas, je suis ce que je suis, et je fais ce pour quoi je suis fait. Malgré le traumatisme que je viens de vivre, je ne peux m'empêcher d'observer, de réfléchir et de commenter, à moins peut-être de m'isoler totalement du monde... ce qui au final ne ferait qu'empirer les choses. Peut-être qu'en réalité, ça m'aide. Je devrais trouver un juste milieu. Apprendre à apprécier les choses telles qu'elles sont, tout en étant capable si besoin est de prendre du recul pour distinguer le vrai du faux, du moins pour tenter de le faire. C'est difficile. Mais on revient toujours à la même chose: un juste milieu, où rien n'est complètement blanc ou noir. Un équilibre. Un équilibre entre les réflexions d'une part, et une certaine simplicité de l'autre, où l'un n'empêcherait pas l'autre et où aucune de ces deux propositions ne serait exclusive par rapport à l'autre.

 

Ce sera difficile. Mais je pense pouvoir rebondir, ou en tout cas tenter de le faire. Reprendre ma vie en main, car elle continue. Me reprendre en main. Et cela ne devrait pas m'empêcher de réagir, d'écrire et pourtant de m'amuser malgré tout. On verra bien. Toujours est-il que je ressens aujourd'hui le besoin de reprendre, tout comme il y a une semaine je sentais celui d'arrêter. Ce n'est pas un retour en arrière quant à ma motivation d'évoluer, non. C'est juste une tentative raisonnée de conciliation, entre ce besoin d'évolution et cette conservation de certaines des caractéristiques de ma personnalité.

 

J'ai peut-être échoué, dans une certaine mesure. J'ai un sentiment d'échec en tout cas. Mais dans toute chose il y a du positif, à moi de le décanter, d'en tirer profit et de rebondir, pour ne pas justement rester avec le goût amère de la défaite, et pouvoir aller de l'avant.

 

Peut-être aussi que j'éprouve le besoin de me sentir utile. Et dans une certaine mesure (et en toute modestie), je pense que ce blog peut-être utile, pour informer certains, et pour peut-être en convaincre, quant à wikipédia notamment. En tout cas, mon nombre de visiteurs n'est pas négligeable, de même que mon blog rank ce qui prouve l'intérêt que diverses personnes portent à mon blog. Ne serait-ce que pour ça, je me dois dans un sens de continuer.

 

Et donc, me revoici!

Repost 0
Published by sonata - dans Divers
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 16:15

 

Mon entêtement, mes perpétuels questionnements sur moi-même et le monde qui m'entoure me coûtent cher. Je viens de perdre ce à quoi je tenais le plus, et cela m'oblige à me remettre en question. Soit je me lance à fond, et de manière irrémédiable, dans une fuite en avant jonchée de questions en quête de réponse, soit j'abandonne totalement. La première option me lancera à la poursuite d'une sorte de chimère, et fera qu'au fond je ne serai peut-être jamais heureux, car jamais pleinement satisfait et toujours entrain de me poser d'autres questions. La seconde m'offre une possibilité de rédemption, et d'être en paix avec moi-même. C'est pourquoi j'arrête. Je ne sais si ce sera définitif, mais pour l'instant je n'ai plus l'envie de m'interroger, j'ai envie d'essayer, pour une fois dans ma vie, de la prendre pour ce qu'elle est et de cesser de me demander ce qu'il en est en vrai. Si ça doit se faire au prix de mon esprit critique, alors je le sacrifie, quitte à rentrer dans le rang. Peut-être reviendrai-je, je n'en sais rien.

Mais en attendant, c'est terminé. J'ai échoué.

Repost 0
Published by sonata - dans Divers
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 19:05

Pour ceux qui seraient intéressés par le blog, je fais remarquer que vous pouvez être tenus au courant des publications via la newsletter. Il suffit d'inscrire votre adresse mail dans le champ en bas à droite. Vous recrevrez un mail de confirmation, et il ne vous restera plus qu'à suivre les instructions qui y seront. Après cela, vous serez avertis directement lorsqu'un nouvel article sera publié. Ce peut être utile...

Repost 0
Published by sonata - dans Divers
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 22:29

Bonjour à tous et merci de votre visite.

 

Je ne compte pas publier ici de données personnelles, simplement parce que ce n'est pas le but de ce blog, lequel tend plutôt à mettre en ligne mes opinions sur certains sujets plutôt qu'à céder à une tentation bien à la mode aujourd'hui qui consiste à s'étaler sur le net, tentation que, par ailleurs, je n'approuve pas. Je ne suis cependant pas juge, et loin de moi l'idée de critiquer les personnes s'adonnant à ces pratiques, tout au plus puis-je leur envoyer un avertissement à ce sujet...

 

Cependant, il faut bien un début à tout, et peut-être une légère présentation ne serait-elle par superflue, ne serait-ce que pour donner une forme de « crédit » à mes opinions. Certes, ce pourrait être la porte ouverte à des arguments ad-hominem à l'encontre de celles-ci mais peu importe au fond. De toute façon si quelqu'un veut me critiquer, il y parviendra toujours, alors autant lui tendre la perche pour l'inciter si tel est le cas à un coup bas, lequel pourrait au final lui faire perdre une part de sa crédibilité. Légèrement manipulateur? Peut-être, à vous de juger. Là encore, peu importe. Si je ne considère pas que seul le résultat compte, il faut bien avouer que l'intention ne fait pas tout, et si la fin ne justifie pas toujours les moyens, un juste milieu s'impose cependant, comme dans toute chose... De toute façon, je n'écris pas en fonction des autres, mais en fonction de moi-même, de mes opinions, de mes avis sur telle et telle chose, et ce sans aucune langue de bois. La vérité, rationnelle et crue, voilà ce qui importe. Du moins je le crois.

 

Ces quelques considérations mises à part, entrons dans le vif du sujet, pour cet article en tout cas. Qui suis-je donc? Un étudiant universitaire belge en sciences biomédicales, c'est à dire un jeune homme se destinant à la recherche dans les techniques médicales. Pas vraiment des études de penseurs pourrait-on se dire, et l'on aurait raison. Cependant, si la biologie et la médecine m'intéressent au plus haut point, ma passion, la vraie, est l'histoire et toutes les domaines s'en rapprochant, telle la politique, et dans une moindre mesure l'économie. Sans être un expert sur ces sujets (loin s'en faut!), je m'efforce cependant en toute modestie, d'être clairvoyant, ou en tout cas de me servir de mes quelques notions pour me poser des questions et analyser le monde qui m'entoure. J'ai eu la chance dans mon parcourt de croiser la route d'excellents professeurs, lesquels ont su chez moi transformer ma curiosité toute naturelle en esprit critique, mon goût pour la culture en moteur me poussant à rechercher, sans relâche, les réponses à mes interrogations, toujours à l'affût d'une information à analyser, d'un voile à percer. Cette manie pourrait-on dire, signifie deux choses: d'une part je suis en permanence entraîné dans une sorte de fuite en avant, une quête presque, de questions auxquelles répondre, d'autre part je ne me satisfais jamais et suis dans un état de perpétuelle remise en question, concernant le monde qui m'entoure d'abords, mais aussi et surtout me concernant. Sans être un sceptique critiquant toute information sans réserve (comme c'est à la mode chez certains chroniqueurs parfois médiocres, qui sous couvert de cynisme bienveillant distillent leurs opinions populistes haineuses), je reconnais cependant que j'essaie de toujours dégager du rationnel des choses, en essayant pour autant de ne pas tomber dans le scientisme à outrance. Le juste milieu, encore et toujours! Choses que je déteste par dessous tout: les opinions colportées tels des mythes qui font fureur (spécialement en histoire), et dont ce servent certains pour asseoir leurs propos. Je trouve cela détestable, de la malhonnêteté intellectuelle servant à elle seule à discréditer celui qui s'en sert, le plus souvent en faisant du populisme primaire. De même, ceux qui se contentent de répéter ce qu'ils entendent en s'appropriant des jugements hâtifs m'insupportent tout autant. De vrais moutons, d'autant plus pitoyables lorsqu'ils ont tort. Ce n'est pas parce que la majorité colporte une opinion que celle-ci est correcte pour autant, et l'on pourrait sans problème citer quantité d'exemples. La Vérité ne se vote pas démocratiquement, elle est, tout simplement. Mais ce n'est pas via cet article que je compte m'étaler sur le sujet, on verra par la suite.

 

Ceci étant dit, je pense que ça suffit pour le moment. Ce blog exprimera mes opinions sur tel ou tel sujet, et non en fonction de l'opinion des autres, mais uniquement de mon jugement. Bien entendu, je peux me tromper comme tout le monde, cependant je tente de n'émettre un jugement qu'après en avoir mûrement pesé le pour et le contre, et non sans avoir au préalable abordé l'objet dudit jugement sous un maximum d'aspects. Dans ce blog également se trouveront des faits historiques qui me tiennent à cœur et, qui sait, peut-être également des faits scientifiques que j'estime intéressants. Là encore, on verra...

 

Toujours est-il que je vous souhaite une bonne visite, tout en vous remerciant d'avoir eu la patience de me lire. A très bientôt je l'espère!

Repost 0
Published by sonata - dans Divers
commenter cet article

Présentation

  • : Sonata
  • Sonata
  • : Tout simplement quelques pages pour présenter mes points de vues et opinions sur divers sujets, tant du domaine historique que politique à ma modeste échelle.
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories